[COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 30 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Espaces ouverts à tous les membres du Webvirage pour diverses infos & papotage

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar Mgarba3_CA » Mar 05 Mai 2009, 14:33

Zeus a écrit:Image

ya bou galeb ti hatta el a9et m3a el khamsa : 17h.30 :viva:
كن في الدنيا كعابر سبيل وأترك وراءك كل أثر جميل فما نحن في الدنيا إلا ضيوف وما على الضيف سوى الرحيل
Avatar de l’utilisateur
Mgarba3_CA
CLUBISTE ABONNE
 
Messages: 2893
Enregistré le: Lun 24 Avr 2006, 17:22
Localisation: Paris
En ligne: 25d 4h 45m 6s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar ca_hobbi » Mar 05 Mai 2009, 14:53

:forza: Merci pour cette équipe de rêve et joyeux anniverssaire pour notre ghalia et inchallah dima mfachkha limfachkha :forza: :viva: :viva: :viva:
Avatar de l’utilisateur
ca_hobbi
SUPPORTER CLUBISTE
 
Messages: 5
Enregistré le: Mar 14 Avr 2009, 14:47
En ligne: 1h 55m 39s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar amazigh » Mar 05 Mai 2009, 16:30

Même si ça concerne pas exactement cette journée inoublable mais ça nous rappelle ô combien notre club est grand, même si on gagne un titre par décennie.

http://www.facebook.com/video/video.php ... 968&ref=nf
Avatar de l’utilisateur
amazigh
SUPPORTER CLUBISTE
 
Messages: 114
Enregistré le: Jeu 26 Mai 2005, 22:18
En ligne: 32d 12h 53m 10s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar Nagy » Mar 05 Mai 2009, 17:15

Mourad a écrit:il y´a un autre 5-2 de 1978 que tout le monde a oublié. C´etait un matche joué en levé de rideaux á el menzah. J´avais 11 ans ce jours lá et j´ai pas arreter de chambrer des amis a mon pere qui etaient mkachkhines. ya hasra( le 2eme match je crois que c´etait asm-st si ma memoire est bonne)


Khmiss âlik ya Mourad mais le match suivant c'était ST-CSS, et le système à l'époque se basait sur le classement de l'année précédente (CSS champion). Donc je crois que c'est le seul derby de l'histoire joué en lever de rideau, avec un triplé de Hassen Bayou. Je crois qu'il y a un forumien qui avait raconté que son père espérantiste l'avait amené au Zouiten en retard, et l'avait chambré en voyant une partie du panneau annoncer 'EST 1', avant de voir la suite du panneau disant 'CA 2'.

Bon anniversaire ya ness!
Ohrom âlya el koura baâd elIfriki.
Le Club Africain est une institution, pas une marchandise.
Avatar de l’utilisateur
Nagy
STAFF WEBVIRAGE.COM
STAFF WEBVIRAGE.COM
 
Messages: 5471
Enregistré le: Dim 30 Déc 2007, 00:17
Localisation: Derrière toi donc fais gaffe
En ligne: 116d 9h 37m 12s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar clubiste68 » Mar 05 Mai 2009, 17:33

Nagy a écrit:
Mourad a écrit:il y´a un autre 5-2 de 1978 que tout le monde a oublié. C´etait un matche joué en levé de rideaux á el menzah. J´avais 11 ans ce jours lá et j´ai pas arreter de chambrer des amis a mon pere qui etaient mkachkhines. ya hasra( le 2eme match je crois que c´etait asm-st si ma memoire est bonne)


Khmiss âlik ya Mourad mais le match suivant c'était ST-CSS, et le système à l'époque se basait sur le classement de l'année précédente (CSS champion). Donc je crois que c'est le seul derby de l'histoire joué en lever de rideau, avec un triplé de Hassen Bayou. Je crois qu'il y a un forumien qui avait raconté que son père espérantiste l'avait amené au Zouiten en retard, et l'avait chambré en voyant une partie du panneau annoncer 'EST 1', avant de voir la suite du panneau disant 'CA 2'.

Bon anniversaire ya ness!


oui c'est moi le match était à elmenzah ils avaient aligné 2 ou 3 gardiens pour ce match :mrgreen: l'un d'eux s'appelait lahmar, donc triplet de bayou, je crois que les 2 autres buts etaient l'oeuvre de abeda dont je suis sur et peut etre klibi...
pour le 5/5/85 je me rappelle que adel sassi converti par nagy en demi offensif a realisé un grand match tout comme touati metoui et le tandem abdelli :evil: bayari
Avatar de l’utilisateur
clubiste68
CLUBISTE ABONNE
 
Messages: 9281
Enregistré le: Lun 05 Fév 2007, 10:00
En ligne: 128d 15h 21m 45s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar chiheb1920 » Mar 05 Mai 2009, 17:56

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
chiheb1920
CLUBISTE ABONNE
 
Messages: 1092
Enregistré le: Jeu 06 Juil 2006, 09:38
En ligne: 53d 1h 49m

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar george » Mar 05 Mai 2009, 18:14

JE CROI QUE LE 05/05 EST UNE MAUVAISE DATE POUR NACEUR CHOUCHEN . APRES LES 5 BUTS , IL YA LES 03 MATCHES DE SUSPENSION ( karhom 3taweh 5 matches pour la beauté du geste ) :mrgreen:
اِلبْغَل في السعودية والكَرِّيطة هِيَّ هِيَّ...هَشْتكنا و بَشْتِكنا يا رَيِّسْ
Avatar de l’utilisateur
george
CLUBISTE ABONNE
 
Messages: 3922
Enregistré le: Mer 07 Jan 2009, 17:31
En ligne: 163d 12h 4m 40s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar fandeca » Mar 05 Mai 2009, 21:43

george a écrit:JE CROI QUE LE 05/05 EST UNE MAUVAISE DATE POUR NACEUR CHOUCHEN . APRES LES 5 BUTS , IL YA LES 03 MATCHES DE SUSPENSION ( karhom 3taweh 5 matches pour la beauté du geste ) :mrgreen:



:app: :app: :app:

"MEZELNA MAMOTNECH" dixit ABC et menech bech nmoutou ..
Général, à jamais dans nos coeurs !! Merci beaucoup!!
Avatar de l’utilisateur
fandeca
SUPPORTER CLUBISTE
 
Messages: 937
Enregistré le: Sam 13 Mai 2006, 11:46
En ligne: 6d 6h 28m 47s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar MAHBOUL.CA » Mar 05 Mai 2009, 21:52

j'ai regardé ce match sur CD plus que 5 fois, vraiment, il faut dire que le CA n'a pas joué un grand match coté spectacle, mais je crois que c'est une victoire de grinta et de l'entaineur plus que d'autre chose, l'entamne du match et le but de KT a la deuxiéme minute a donné des ailes a notre equipe, le deuxiéme juste avant la fin de mi temps et le troisiéme au debut de la deuxiéme mi temps 7allou l'esperance carrément, Mokhtar Naili aussi a été désicif ce jour la et si il n'été pas blessé ray wfét 5-0 ezzah..
ce match ychabbah barcha lé derby de cette saison 3-0..un CA réaliste et trop fort tactiquement avec de la grinata..

aya kol 3am wentouma 7ayin eb khir...winchallah lémkachkha dima mfachkha..
Image
Avatar de l’utilisateur
MAHBOUL.CA
STAFF WEBVIRAGE.COM
STAFF WEBVIRAGE.COM
 
Messages: 22179
Enregistré le: Mar 19 Déc 2006, 15:38
En ligne: 270d 1h 7m 27s

Re: [COUP DE COEUR] 5/5/85 : DEJA 24 ANS, JOYEUX ANNIVERSAIRE

Messagepar Nagy » Mar 05 Mai 2009, 21:53

Je n’ai pas d’images en archive que je n’ai déjà postées. Alors à la place j’ai ça pour se souvenir de ce jour mémorable.

La pluie tombe sans discontinuer ou presque depuis 48h sur Tunis en ce début du mois de Mai. Le terrain est lourd, glissant, et les gradins très clairsemés. Durant la quinzaine précédent le derby, la JSK qui était encore concernée par la lutte pour le titre (quoique de façon loitaine) s'est retrouvée pénalisée par la fédération pour avoir aligné Bargou, suspendu, face au Stade Tunisien. Du coup, c'est une équipe en pleine démobilisation qui affrontera l'Espérance lors de la clôture du championnat. En cette avant-dernière journée, l'EST coachée par Amarildo compte 60 points, les clubistes sous la houlette d'André Nagy en ont 57. Un match nul, et l'EST se permettra le luxe d'un tour d'honneur pour fêter son championnat, ce qu'elle n'a jamais pu faire à l'issue d'un derby -au contraire du CA qui a fêté son tout premier tire de cette manière.

Les joueurs du CA sont remontés comme des pendules. Ils viennent de perdre leur troisième gardien, Mohamed-Ali Slama, remplaçant de Naïli et de Fessi (Ben Othmane ayant été jugé ingérable suite à la fin de saison 1984 et prié de s'assagir une saison), ravi à la fleur de l'âge. Ils ont été privé de victoire à Sousse. Ont été floués lors du match aller. Sont privés (comme dix fois déjà cette saison) de certains de leurs jeunes éléments les plus prometteurs (Lotfi Rouissi principalement, mais aussi Kaïs Yaâcoubi ou Sami Touati) par la sélection junior qu'ils fournissent le plus abondamment. Sont maintenant privés de l'espoir de voir la JSK avoir quelque intérêt que ce soit à se donner à fond contre l'EST. Nagy est un motivateur-né, et surtout, dans son système de jeu, les permutations sont incessantes. Tandis que l'Espérance d'Amarildo fait rouler le ballon d'une aile à l'autre. Sur un terrain mouillé, on peut déjà deviner qui a un préavantage...

Naïli dans les buts termine la deuxième saison de son chant du cygne et est en grande forme. En défense, le gamin à droite qui n'a que deux derbies dans les jambes et dont le coeur ne bat que pour le CA s'appelle M'haïssi. Il déteste l'EST, depuis que ses copains de quartier étaient tous sang et or tandis que lui était clubiste. De l'autre côté, Amdouni n'a pas digéré son expulsion lors de l'aller. Au centre, Kamel a l'habitude de la pression, Chargui est un battant. Devant eux on trouve Adel Sassi qui est la preuve vivante que décidément, André Nagy est un grandissime entraîneur, Metoui, Hammami qui n'aiment pas cette sensation de vol dont ils sont victimes et qui les prive du titre, et l'immense Bayari qui n'a besoin de rien pour être motivé contre l'Adversaire (à qui il marque des buts depuis huit saisons maintenant, et qui ambitionne d’égaler le record de Hassen Bayou). Et en attaque, deux espérantistes reconvertis, dotés d'une terrible envie de revanche, Khaled Touati qui a été frustré d'un but (et de la victoire?) à l'aller, et Abdelli, qui comme Boniek à cette époque est brillant dans les grands rendez-vous.

L'arbitre M.Jeddou a été ramené du Maroc, pour éviter toute supputation. On a du mal à voir les lignes du terrain, détail qui aura son importance. Le Club joue en manches longues (Mokh: cerclé 15 rayures et col blanc), short et chaussettes blanches. L'EST en manches courtes, col rouge et chaussettes rouges. La publicité est pour 'Monoprix prix choix-qualité' (ya has... bon, j'arrête).

Le Club Africain met en jeu et ça démarre bien. Dès la mise en jeu, le ballon arrive à Chouchane qui réussit sa quasi-seule intervention réussie du jour. Après un corner pour l’EST, Abdelli montre qu’il va s’amuser aujourd’hui sur l'aile gauche et se fait retenir par Latrach et l'arbitre donne coup-franc, juste entre la touche et la surface de réparation. La galerie clubiste chante 'ahaoua, ahaoua' (ya hasra...). C'est Kaâboura qui botte, parfaitement, juste à hauteur de la ligne des 6 mètres et en plein centre du but. Baganda est plus rapide que Ben Yahia, Ben Mahmoud et Chouchane et reprend d'une tête imparable. 1-0, à la troisième minute. Mon père me rassure, l’arbitre ne l’a pas annulé, à mon âge on s’inquiète vite…

Goulou billehi ya nass, ki dezzou Touati bil rass...

L'Aspiranss est surprise. Elle qui a promené sa morgue toute la saison (surtout depuis qu'elle a été éliminée en coupe) ne s'attendait pas à ça (comme quand elle a perdu contre le 3S). Tarak essaye de mettre de l'ordre, Maâloul aussi, mais la défense façon Nagy avec M'haïssi au tacle n'est pas un cadeau. Et derrière, Naïli est dans une forme 'argentine'. Dès que l'EST perd la balle (et ça arrive souvent), le CA devient dangereux. Metoui est un relayeur comme pas deux, et comme Touati et Abdelli vont très vite et permutent sans arrêt, Chouchane s'inquiète dès qu'on approche de la ligne centrale. La défense du CA fait des triangles d’une précision impeccable pour se dégager, sans peur, sans hésitation, sans fioriture. Chargui dribble Tarak le long de la touche. Amdouni dégage d’un coup de talon devant Khemiriis en ciseau face à Maâloul. On est parti pour rigoler. Le public chante ‘doublé’ (un espoir de JSK, encore). Puis enchaîne avec ‘Amarildo chay ma endou’.

Kaâboura fait le spectacle et n’est arrêté que par des fautes. La balle atteint enfin Naïli après 10 minutes. Touati se promène parmi l’entrejeu espérantiste, qui a le tournis. Bayari combine pour lancer Abdelli qui quoique couvert par deux adversaires est sifflé hors-jeu, alors qu’il était parfaitement seul et en position régulière… On a à peine atteint le quart d’heure. ‘Ou mâaha rabbi lefriki’. Abdelli ridiculise Khemiri. Dans une défense pareille, Ben Yahia se la joue patron, mais franchement ce n’est pas dur… tarak lance trabelsi et pour une fois que le ballon arrive comme il faut, Naïli gratifie l’assistance d’une sortie à la limite des seize mètres avec tacle glissé (sur une telle pelouse, logique) qui est superbe. Tarak essaye aussi, C’est joli (une sorte de reprise sur tacle au coin gauche des 6 m, qui passe devant les poteaux) mais inefficace. Puis c’est Feddou qui reprend un centre de Tarak comme une enclume. Le public aspirantiste se réveille (hout alik ya taraji) parce que l’EST pousse, Mais encore une fois, la défense façon Nagy, avec la ligne qui la compose, c’est du béton.

L’EST collectionne les corners. Dont l’exécution permet à la défense clubiste de bien appliquer les exercices de l’entraînement. La seule fois que la défense ne capte pas, Naïli est là, et d’ailleurs sur son dégagement alors que tout le CA était dans ses trente mètres, la vitesse de contre ressemble à celle du Dynamo Kiev de l’époque et entre Bayari, Abdelli et Touati (encore une fois) la balle est dans la surface adverse, où Ben Yahia vient couper in-extremis la trajectoire en manquant de la mettre dans les filets d’un Chouchane un rien dépassé. Et on est juste à la demi-heure de match…

Sur un enième corner, Naïli et Ben Mahmoud montrent qu’ils ne sont pas Chouchane ni Touati. Khemiri est décidément le jouet de Kaâboura, Leur public chante ‘Chouchana’. A moins que ce ne soit le notre ?.. M’haïssi asphyxie littéralement Tarak. Sur un contre mené à toute vitesse et brisant le hors-jeu, Abdelli est taclé in-extrémis par Ben Yahia, avant que Tarak ne vienne défendre sur Amdouni, ce qui donne une idée de l’ascendant pris. Quarantième minute. Metoui décide que lui aussi peut s’amuser un peu et traverse le terrain en diagonale et en relais avec, comme d’habitude, Abdelli et Bayari, avant de faire un petit pont à Adel Latrach puis peu après de se promener au milieu de cinq espérantistes et de lancer Touati sur l’aile gauche, annoncé hors-jeu alors qu’il ne l’est pas. ‘Ya Feddou…’. On a l’impression que quoique fasse l’Espérance, le Club Africain a la parade et que quoique le CA fasse, l’EST est perdue. D’ailleurs, pour enfoncer le clou, sur un long, long dégagement de Naïli, Hammami gagne son duel aérien face à Hichri (excusez du peu) pour dévier plein axe. Ben Yahia se troue en voulant dégager et qui est là pour récupérer à l’entrée de la surface ? Baganda, qui récupère, laisse Chouchane sortir, s’asseoir, et d’une pichenette envoie la balle au fond.

Ou el thani kaâd Chouchane, ou dezzou Touati el fannane.

L’Espérance ne remet même pas en jeu la mi-temps est à 2-0. Retour des vestiaires, la pub est désormais Zaoui Meubles et il pleut toujours. L’EST met en jeu, ne fait rien de valable, perd la balle, et Adel Sassi relance vers l’aile gauche. Abdelli y est le long de la touche, immobile car un bon mètre en hors-jeu. Compensation pour les deux levées de drapeau injustifiées ? Le juge laisse jouer, et du coup Lassâad part tranquillement battre Chouchane venu à sa rencontre au coin de la surface –et il le fait du pied droit. Les joueurs de l’EST discutent, le CA mène 3-0, 48ème minute ou ahna chaykhine.

Ou el thaleth harbet el koura, ya dezzou Lassâad Kaâboura

Kamel se permet des dégagements en coups de ciseaux lui aussi, le Club Africain donne l’impression de vagues de joueurs, d’ondes tellement c’est fluide. Tarak n’aime pas être tellement à la rue alors il donne l’assaut, mais Kamel est là pour le bloquer, Naïli aime décidément dégager du poing et quand il est mal embarqué, c’est M’haïssi qui le supplée sur la ligne de la tête. ‘Jiboulou chicha amarildo’.Et quand il n’y a personne, c’est la barre qui vient en aide à un Mokhtar en grande forme (58ème). L’EST fait peine à voir alors l’arbitre lui offre un pénalty, comme ça gentiment pour une faute imaginaire sur Feddou. Maâloul tire bien, mais en face, Naïli est dans son jour et l’arrête deux fois, la première en grand gardien la seconde en grand défenseur (un tacle splendide). Comme Feddou est apprécié du CA Kamel s’amuse un peu avec lui en le dribblant dans un espace réduit au possible. Quand les espérantistes essayent de faire quelque chose, ça se retourne contre eux comme Hichri qui offre du talon la balle à Baganda. Chouchane bloque enfin un ballon dangereux, à la… 65ème ? Les sang et or semblent tellement inoffensifs que les clubistes les laissent jouer à 35 mètres du but de Naïli, pour mieux les prendre en contre. C’est ainsi que Touati parti en contre se fait stopper irrégulièrement mais l’arbitre laisse jouer. Et sur la relance Hichri envoie directement la balle dans les pieds de Metoui. Notre demi relayeur n’est pas le plus technique de tous mais il ne refuse pas un cadeau, passe au travers des trois défenseurs perdus arrive à l’entrée de la surface et comme deux fois déjà aujourd’hui bat Chouchane de loin.

Ou el rabaâ yejbed ou yetoui, ouel hara kammalha el Metoui

Touati fait un salut de la main à la galerie espérantiste en allant fêter Metoui. Le CA s’en paye une tranche. Une balle est remontée des size mètres clubistes à gauche vers l’aile droite et la surface espérantiste en huit passes entre plus de la moitié de l’équipe (et dix secondes de temps), puis Chergui et Amdouni combinent dans un trou de souris pour éviter de devoir passe rpar naïli, enfonçant encore un peu plus Feddou et Latrach, monté voir ce qui se passait. Gasmi remplace Touati. Le ridicule cloue tellement les espérantistes qu’ils ne montent même plus à l’attaque et quand ils le font c’est pour être bloqués par un dégagement en coup de ciseau de M’haïssi. ‘Hout âlik ya lefriki’ puis ‘el lila aïd’. Tout y passe, coup du chapeau, grands ponts, M’haïssi qui a forcé Tarak à reculer s’occupe désormais de Bassam, et comme rien n’y fait ce [*Mot Censuré*] de Feddou vient blesser Naïli puisque c’est le seul moyen de le battre. Alors que notre goal est par terre les autres continuent à jouer. Alors nous les punissons. Chergui coupe leur attaque, relaye avec Metoui, qui passe à Bayari, triangle avec Sassi et Abdelli qui lance M’haïssi lequel sprinte comme un fou, glisse sur cinq mètres pour tacler la balle avant qu’elle ne sorte en touche, feinte splendidement Hichri pour centrer de la ligne du fond. Hammami se jette en une tête plongeante, qui prolonge la balle et la met hors de portée de Chouchane. Bayari a suivi et marque du gauche dans le but vide, imposant à Maâloul un grand écart aussi inutile que ridicule. Il ne reste que dix minutes.

El khamess âyet ya nari, ou dezzou Hedi el Bayari.

Fessi remplace Naïli. Hichri réussit le seul dribble de la journée pour ses couleurs. Et profitant du début de fou-rire qui handicape les clubistes, Bassam Jeridi va en profiter pour sauver l’honneur ( ?) des siens à deux minutes de la fin.

Quand je suis sorti de chez moi avec mon maillot du Club, il y avait une voisine devant chez elle avec un drapeau de l’EST. C’est curieux elle n’est pas là quand je rentre…

Bon anniversaire!
Ohrom âlya el koura baâd elIfriki.
Le Club Africain est une institution, pas une marchandise.
Avatar de l’utilisateur
Nagy
STAFF WEBVIRAGE.COM
STAFF WEBVIRAGE.COM
 
Messages: 5471
Enregistré le: Dim 30 Déc 2007, 00:17
Localisation: Derrière toi donc fais gaffe
En ligne: 116d 9h 37m 12s

PrécédenteSuivante

Retourner vers CAFÉ WEBVIRAGE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Tbot et 39 invités